Phone:

Hommes armés de l’Ouganda déclarés en RDC

Les autorités de la République démocratique du Congo disent des hommes armés ont pénétré dans le pays à partir de l’Ouganda et de mettre en place des bases dans le territoire de Beni. Un chef de file de la communauté locale dit VOA ils peuvent être des rebelles congolais, partie du même mouvement signalé avoir franchi la frontière rwandaise en RDC la semaine dernière.

Un fonctionnaire dans le territoire de Beni dit VOA qu’il pourrait confirmer un rapport par des groupes de la société civile à Beni, il ya eu une incursion d’hommes armés de l’Ouganda entrent sur le territoire depuis la semaine dernière.

Teddy Kataliko, président du groupe de la société civile de Beni, a déclaré les dernières informations qu’il a est que depuis le 21 Avril, plus de 300 hommes ont traversé la frontière vers la RDC dans les districts de Kasese et de Bundibugyo en Ouganda.

Il a dit 280 de ces hommes armés ont traversé la frontière via la chaîne de montagnes de Ruwenzori et la localité Kalehaleha avant d’arriver à une ancienne base de l’ADF groupe rebelle ougandais, à Mumbiri, où ils ont mis en place le camp.

Un autre petit groupe d’hommes armés a également franchi le Ruwenzori en Ouganda via Kalindera, puis se dirigea vers la vallée de la Semliki au sud, près de la confluence des rivières Nzelube et Semliki, selon Kataliko.

Il a suggéré qu’ils sont probablement anciens membres du M23, un mouvement rebelle composé essentiellement de rwandophones du Congo et du Rwanda qui a été lancé en 2012 et enfin chassés du pays à la fin de 2013. Il a dit des témoins locaux ont rapporté que les hommes armés ont enlevé leur uniformes ougandais à Mumbiri et entrèrent dans la forêt habillé en civil.

Un autre groupe d’environ 100 hommes armés, a déclaré par le gouvernement congolais d’être troupes rwandaises, a franchi en RDC la semaine dernière du Rwanda, et ont échangé des tirs avec les troupes congolaises dans le territoire de Nyiragongo près de la capitale provinciale du Nord-Kivu, Goma. Un soldat congolais a été légèrement blessé.

Les autorités rwandaises ont nié leurs troupes croisées au Congo, avec le vice-ambassadeur du Rwanda auprès de l’Organisation des Nations Unies décrivant l’allégation comme «foutaise».

Le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, vendredi dernier liée à l’incursion ce qu’il a dit est une tentative par le M23 de relancer leur mouvement sous un nouveau nom, le Mouvement chrétien pour la reconstruction du Congo (CCCM).

La mission de stabilisation des Nations unies au Congo a confirmé hommes armés en uniforme militaire ont traversé dans le pays du Rwanda la semaine dernière.

La radio locale rapporte l’armée congolaise a déployé des patrouilles de combat dans les villages dans le territoire de Beni où les infiltrés armés étaient observés, avec l’ordre de défendre le pays contre toutes les forces étrangères.

Related posts

Comments are currently closed.

Top